Mise en place de la réforme en sciences au Cycle 3

17 janvier 2017 - Documents de stage de l’année en cours


Ce stage avait pour objectif de favoriser la mise en œuvre des programmes du C3.
Bien entendu, il regroupait des enseignants et formateurs des deux degrés.
Dans un premier temps les stagiaires ont été répartis en trois groupes avec des problématiques différentes :


1. Vous décidez de retaper et d’équiper la vieille cabane située au fond du jardin de l’école afin d’y installer une salle de jeux avec une salle d’eau chaude entouré d’un beau jardin planté. Les travaux et l’aménagement du jardin devront utiliser exclusivement les matériaux de récupération et n’avoir aucun impact sur l’environnement.
2. Qu’est-ce qui trouble l’eau de la mare ? du ruisseau ? du vase ? du lagon ?
Comment rendre l’eau propre ?
3. Imaginer une suite de signaux à fournir au personnage principal pour sortir du labyrinthe en amassant le plus de trésors possibles. Une équipe utilise des codes lumineux ou sonores pour faire construire une figure géométrique déterminée à une autre équipe.


Nous avons pu nous rendre compte à quel point la démarche d’investigation est porteuse d’engagement intellectuel, de motivation, de pluridisciplinarité, de sens. De nombreuses compétences sont mises en jeu, il appartient aux enseignants et aux équipes de choisir pour chaque situation, celles qui seront particulièrement travaillées, mises en évidence et évaluées progressivement.


Ensuite, nous avons pris un temps de réflexion sur l’esprit des programmes tels qu’ils ont été pensés par le Conseil Supérieur des Programmes. Cela nous a permis de vérifier que c’est bien le Socle Commun de Compétences, de Connaissances et de Culture qui est premier.
Les programmes ne sont qu’un outil au service des équipes, des balises qui mènent les élèves vers le socle. Le cycle 3 n’est pas majoritairement disciplinaire, ce sont les enseignements qui permettent aux élèves de construire les compétences que chacun doit maîtriser à la sortie de l’école du socle.


Puis, les enseignants ont en groupes, conçu des situations d’apprentissage croisant les enseignements en prenant soin de définir des critères de réussite à communiquer aux élèves en début de séance. A partir de ces situations, ils ont recherché comment établir une prévision spiralaire sur les trois années du cycle.


Enfin, la démarche de projet, propice à l’interdisciplinarité, montre qu’il est possible de varier les postures enseignantes pour faire évoluer les postures des élèves et favoriser l’acquisition des compétences.


Les documents proposés par les formateurs et produits par les stagiaires sont en PJ.